Poster CLIFF

A partir de 34,00 

Poster CLIFF

A partir de 34,00 

Plongée au cœur des falaises d’Entrecasteaux, 700 mètres de verdure qui terminent leur course dans l’océan Indien. La descente est longue et éprouvante (quoique la remontée vaut son pesant d’or aussi !), je vous en dis plus en description ci-dessous.

Effacer

Sur l’île Amsterdam (Terres australes et antarctiques françaises) il n’y a en tout et pour tout que quelques dizaines de bâtiments dont la quasi totalité est située sur la base scientifique Martin-de-Viviès au nord. Six bâtiments seulement se dressent hors base, dont le plus difficilement accessible d’entre eux : la cabane d’Entrecasteaux !

Cette dernière est l’image même des cabanes branlantes et très rudimentaires perdues en pleine nature décrites dans les récits d’aventuriers, et elle se trouve au pied des falaises de plus de 700 mètres qui définissent la côte sud-ouest du volcan.

Sur l’île Amsterdam (Terres australes et antarctiques françaises) il n’y a en tout et pour tout que quelques dizaines de bâtiments dont la quasi totalité est située sur la base scientifique Martin-de-Viviès au nord. Six bâtiments seulement se dressent hors base, dont le plus difficilement accessible d’entre eux : la cabane d’Entrecasteaux !

Cette dernière est l’image même des cabanes branlantes et très rudimentaires perdues en pleine nature décrites dans les récits d’aventuriers, et elle se trouve au pied des falaises de plus de 700 mètres qui définissent la côte sud-ouest du volcan.

Sa présence ici est stratégique : elle permet aux ornithologues de séjourner pour de courtes périodes (quelques semaines à la suite au maximum) à quelques pas seulement des colonies d’albatros fuligineux, albatros à becs jaunes et gorfous sauteurs subtropicaux qui peuplent les pentes raides de l’île à cet endroit. C’est justement en accompagnant pour 10 jours une collègue responsable du suivi de ces espèces que j’ai eu l’occasion de prendre cette photo.

Pour atteindre la cabane depuis la base… il faut se lever tôt ! Et marcher 7 à 9h (casse-croute compris) le long d’un transit donc voici un petit topo :

  1. Grimper le flanc du volcan sur quelques 700 mètres de dénivelé, en suivant une trace tantôt quasiment invisible, tantôt creusée de plus de 50 centimètres dans le sol. Veiller à ne pas laisser une botte plantée dans une souille, ces plaques de boue dont on sous-estime souvent la profondeur !
  2. Flirtant à présent avec le sommet de l’île, il faut contourner la caldeira sommitale sur 100 nouveaux mètres de dénivelé positif. Le cheminement se fait sur une crête où les vents peuvent parfois vous coucher par terre sans prévenir. Mais par beau temps, cette portion offre un panorama magnifique !
  3. Une fois arrivés à l’aplomb des falaises du sud-ouest de l’île, admirer la vue plongeante, et entamer la descente en longeant vers le sud jusqu’à la “Salle à Manger” (voir carte suivante).
  4. Au niveau de la “Salle à Manger”, s’équiper pour la partie rigolote. Enfiler baudrier intégral, longes, gants et casque, resserrer les sacs à dos, et emprunter une succession de mains-courantes puis via-ferrata à la file indienne.
  5. Une fois les émotions passées, les bras anesthésiés, et le dénivelé négatif avalé, finir en beauté par une bonne heure de marche presque à plat qui parait sans fin tant on se prend les pieds dans la végétation dense. Éviter de marcher sur un gorfou en pleine sieste caché sous une touffe, ou sur un mâle otarie aux dents acérées qui n’attend qu’un mollet à croquer.

La photo a été prise depuis la “Salle à manger“, ce dernier petit replat de crête où nous nous équipons pour entamer la partie verticale de la descente à l’aller, et où nous nous déséquipons au contraire après avoir grimpé au retour.

Le lieu doit son nom au fait que c’est bien souvent l’endroit choisi par les équipes en transit pour casse-croûter entre la cabane et la base. Une pause de courage à l’aller, de réconfort au retour !

Allez, je vous laisse ci-dessous avec une petite annotation du panorama proposé, parce que à ce rythme je suis partie pour écrire un article complet à la place de cette description haha.

Description technique

Posters : Les tirages sont réalisés sur un papier poster auquel j’ai décidé d’appliquer un pelliculage (laminage) à finition mate satinée, qui en plus de réduire grandement les reflets permet de protéger l’image des agressions extérieures (éclaboussures, pliures, rayons du soleil, poussières, rayures) et de la perte de couleur. Chaque poster est disponible en différentes dimensions, avec ou sans cadre. Pour une dimension donnée et au même prix, il est possible de choisir une version avec ou sans marge blanche tout autour. Notez que la version avec marge blanche proposera donc une photo légèrement plus petite à l’intérieur, et légèrement recadrée par mes soins avec un ratio plus étroit. Mais cela ne réduit en rien sa qualité, et donne au contraire un petit air de passe-partout qui rajoute à mes yeux du cachet à l’image !

Dernière info : Les posters comportent ma signature dans le coin inférieur droit, de typographie manuscrite (rédigée par mes soins via tablette graphique) mais apposée informatiquement sur les fichiers avant impression. Elle est volontairement fondue dans le décor de façon à ne pas sauter aux yeux, il faut parfois bien la chercher pour la voir 🙂

Cadres : Les cadres proposés sont en bois (20 à 22 mm de large) ou en aluminium (10 mm de large), accompagnés d’un plexiglas musée. Ils vous sont livrés avec des dispositifs de fixation à l’arrière (mais sans les clou/vis qui dépendront de votre mur).


Note : Les images produit ci-dessus vous sont présentées à titre d’illustration afin de vous permettre de choisir le poster ou tableau qui vous conviendra au mieux. Il ne s’agit pas de photographies contractuelles, les couleurs et contrastes pouvant varier d’un écran à l’autre. J’ai cependant apporté un soin particulier à créer les images les plus représentatives possibles du résultat final, respectant scrupuleusement les rapports de taille, épaisseurs des cadres, dimensions des marges, etc. Un exemplaire de chaque nouveau modèle de poster disponible passe entre mes mains pour validation finale avant mise en vente sur la boutique.

La photo d’illustration d’un cadre accroché au mur dans l’onglet “La petite histoire” a été modifiée par mes soins (afin de correspondre exactement à mon tableau) à partir d’un mockup libre disponible à cette adresse.

Livraison

Cartes postales :
Les cartes postales sont livrées dans les pays suivants : Tous les pays de l'Union Européenne, Suisse, UK, DOM TOM français.
Délai de livraison : Les cartes postales sont postées directement par mes soins. Etant seule à gérer la boutique, je regroupe les envois plusieurs fois par semaine. Suite à l'envoi, le courrier met 2 à 3 jours ouvrés pour arriver chez vous !
Emballage : L'emballage est volontairement sobre et dénué de plastique pour réduire au maximum l'impact environnemental. Les cartes postales sont envoyées dans des enveloppes rigides cartonnées pour éviter tout pli pendant le transport.
Mode d'expédition : Courrier suivi.

Posters :
Les posters (avec ou sans cadres) sont livrés dans les pays suivants : Allemagne, Autriche, Italie, Pays-Bas, Belgique, Luxembourg, Espagne et France (hors DOM-TOM) ainsi que la Suisse et le Liechtenstein avec éventuel règlement de la déclaration en douane pour ces deux derniers.
Délai de livraison : Les posters vous sont expédiés directement par l'imprimeur pour éviter un coût de transport double. En comptant le délai d'impression sur mesure puis celui de transit jusqu'à chez vous, le poster arrivera dans un délai de 10 jours ouvrés maximum à votre domicile.
Emballage : L'emballage des posters et cadres est géré directement par l'imprimeur. Habitué du métier depuis de nombreuses années, celui-ci met un soin particulier à protéger vos tirages pour le transport.
Mode d'expédition : Colis suivi.

(Pour toute commande hors pays proposés, n'hésitez pas à me contacter directement via le formulaire de contact.)

Grille tarifaire

Poster CLIFF

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email